Navigue dans le monde

Reviens à la carte Monde
Légende
  • Régions
  • Capitale
  • Villes
Alternative content
Légende
  • > 90
  • entre 90 et 70
  • entre 70 et 50
  • entre 50 et 35
  • < 35

actualités

Jette un p'tit coup d'oeil sur l'actu de ta destination. Tu découvriras pas mal de choses qui te serviront lors de ton voyage

La vie nocturne au Japon

La vie nocturne au Japon

Lorsque la nuit commence à tomber, le Japon offre une toute autre facette aux voyageurs. Les néons électrisent les rues des grandes villes, les salles de jeux font le plein, tandis que quelques éclats de voix s’échappent des salles de karaoké.

Plongée dans la nuit nippone.

Si le Japon est un pays surprenant, les nuits japonaises lui ajoutent encore une petite dose de mystère. Adieu rues calmes et salarymen à la rigueur presque mécanique : la nuit japonaise fait tomber les barrières et injecte une dose de folie aux métropoles de l’archipel.

L’incontournable karaoké

S’il y a bien un loisir incontournable pour les japonais c’est le karaoké. On en trouve à tous les coins de rue, pour des prix plutôt attractifs (le prix est fixé à la durée de la cession de karaoké et comprend bien souvent un forfait boisson illimité). Certains proposent même de louer des costumes à l’entrée, histoire de changer complètement de personnage.

Pourtant point de grandes salles où l’on se mélange pour reprendre ses chansons préférées,mais des “karaoké box” plus intimes, où l’on trouve un petit canapé, des fauteuils, et parfois même des percussions pour accompagner le chanteur !

Ensuite, si le coeur vous en dit, vous pourrez poursuivre la soirée dans une des nombreuses boîtes de nuits japonaises. À Tokyo, c’est majoritairement dans le quartier branché de Roppongi que vous trouverez votre bonheur. Néanmoins, l’entrée en boite de nuit reste assez chère au Japon, puisqu’il faut compter un budget d’environ .

Flâner dans une salle d’arcade

Grands classiques de combats, courses hippiques, ou jeux derniers cris, les amateurs de jeux d’arcades ne seront pas déçus. Pour autant, ces salles d’arcades ne sont pas uniquement réservées aux gamers. On peut aussi tenter sa chance aux Ufo-catcher et repartir avec une peluche pour les plus chanceux, ou passer de longues minutes dans les purikura, ces photomatons japonais qui permettent de customiser à l’infini vos photos.

S’attabler à un Yatai

Vous avez déambulé dans les rues japonaises toutes la journée et voulez manger un petit morceaux ? Installez-vous au comptoir des Yatai, ces petites échoppes ambulantes où salarymen et voyageurs se croisent pour déguster la street-food japonaise.

Présents dans toutes les grandes villes japonaises les Yatai font surtout la renommée de Fukuoka, principale ville de l’île de Kyushu, qui en recense plus de 200.

Boire un verre dans un Izakaya

Partager un verre dans les Izakaya, entre collègues ou entre amis est une habitude très ancrée au Japon. À l’intérieur de ces bars, l’ambiance est souvent très animée, et les “kanpai !” rythment les différentes conversations.

Il est de coutume de commander sa boisson et quelques plats que l’on partage avec ses acolytes, le tout pour des prix très raisonnables. Attention cependant, il n’est pas possible de rentrer dans un Izakaya avant 20 ans, âge de la majorité japonaise.

Le temple des Izakaya à Tokyo ? Le quartier Omoide Yokochô, à quelques pas de la gare de Shinjuku.

Carnet d’adresses :

  • Pour diner : l’izakaya Torobako dans le quartier de Omoide Yokochô. Une bonne adresse pour les amateurs de fruits de mers. Ici on peut les faire cuire soi-même sur des petits braseros en terre. 1 Chome-2-5 Nishishinjuku, Shinjuku-ku, Tōkyō-to 160-0023, Japon Point google maps.
  • Pour boire un verre : sur le rooftop du building abritant le magazin Seibu dans le quartier d’Ikebukuro. Vous pourrez y déguster un verre ou grignoter sur le pouce. Ou tout simplement flâner dans les transats qui sont installés sur cette grande terrasse avec une vue imprenable sur la ville. Petit plus : une reconstitution toute japonaise du jardin de Giverny. À voir ! Japon,171-0022 Tokyo, Toshima, Minamiikebukuro, 1 Chome−28−1. Point google maps.
  • Pour chanter toute la nuit : Pasela Karaoké. Un établissement qui propose autant des chansons japonaises qu’occidentales. Le tout dans une ambiance bon-enfant et avec boisson à volonté ! Japon, 160-0021 Tokyo, Shinjuku, Kabukicho, 1 Chome−3. Point google maps.

Tu peux lire aussi

photo
08 DÉC
GAGNE UN SEJOUR LINGUISTIQUE AU
CANADA
et plein d’accessoires de voyage !