Navigue dans le monde

Reviens à la carte Monde
Légende
  • Régions
  • Capitale
  • Villes
Alternative content
Légende
  • > 90
  • entre 90 et 70
  • entre 70 et 50
  • entre 50 et 35
  • < 35

actualités

Jette un p'tit coup d'oeil sur l'actu de ta destination. Tu découvriras pas mal de choses qui te serviront lors de ton voyage

Les 7 conseils pour voyager pas cher au Japon

Les 7 conseils pour voyager pas cher au Japon

Lorsque l’on souhaite partir au Japon, on pense bien souvent qu’il va falloir disposer d’un budget plutôt important, pourtant ce n'est pas toujours le cas.

S’il est évident que s’envoler vers le pays du Soleil-Levant coûte plus cher que de partir en Europe, il est tout à fait possible de s’en sortir avec un budget plus que raisonnable. Il suffit juste de connaître quelques astuces.

1- Réserver ses billets d’avion à l’avance

L’achat des billets d’avion est le premier poste de dépense lorsque l’on part au Japon.
Alors, comme pour toutes les destinations, il est possible d’obtenir des tarifs très avantageux en réservant son billet à l’avance.

Autre astuce : choisir des vols avec escale permet de faire des économies supplémentaires. Certains proposent des escales d’une heure, tout en faisant baisser le budget d’une centaine d’euros, on prend !

2 - Choisir la bonne période

Si vous avez la chance de pouvoir partir hors des vacances scolaires, votre porte-monnaie ne pourra que vous remercier.

Sachez également qu’il existe des périodes plus onéreuses au Japon, qui correspondent aux congés japonais :

  • la Golden Week, semaine en or, qui a lieu début mai (du 29 avril au 5 mai)
  • Obon, est une fête où les Japonais rentrent dans leur famille, à la mi-août.

3 - Voyager en train

Si vous comptez arpenter le Japon, le train reste un des moyens de transport le plus économique. Pour économiser au maximum, le Japan Rail Pass fait figure de référence. Il permet de se déplacer de façon illimitée jusqu’à 21 jours sur les 20 000 km du réseau JR qui parcourt le Japon.

4 - Enfourcher un vélo dans les grandes villes

Les Japonais adorent se déplacer à vélo. Que ce soit à Tokyo, Kyoto ou Osaka, les magasins de locations de vélos pullulent. Si vous envisagez de découvrir plusieurs quartiers des villes, le vélo sera votre meilleur allié, les billets de métro pouvant coûter assez chers si vous effectuez plusieurs trajets dans la même journée.

Des pistes cyclables sont aménagées sur la majorité des routes et le Japon est un pays sûr, aucun risque de se faire embarquer son vélo. Pour les garer, il existe de nombreux parcs à vélo disséminés dans toutes les villes et peu onéreux.

5 - Bien choisir son logement

Le logement est également un poste de dépense important lors d’au voyage au Japon. Comme pour les billets d’avion, il est préférable de s’y prendre à l’avance pour avoir le choix tant du mode de logement que de la gamme de prix.

Ainsi, pour des petits prix, il est conseillé de se tourner vers :

  • les auberges de jeunesse, idéales pour rencontrer d’autres voyageurs
  • les hôtels capsules, pour ceux qui aiment être à l’étroit. Attention toutefois, certains hôtels capsule sont réservés uniquement aux hommes.
  • Airbnb, qui propose parfois des logements petits mais à des prix très attractifs, notamment à la campagne. Mais là encore, comme ils sont rares mieux vaut s’y prendre à l’avance

Pour les plus aventuriers, on peut aussi passer la nuit sur le canapé d’un Japonais grâce au couchsurfing pour quelques yen ou encore dormir dans un magakissa, comprendre des “café bibliothèques” où les lecteurs de manga viennent lire leurs ouvrages préférés ou surfer sur internet dans un box privatif équipé d’un futon. Certains jeunes Japonais y passent des nuits entières alors pourquoi ne pas faire de même ?

6 - Dévaliser les konbini ou les 100 yens shop

Les konbini sont des petits supermarchés ouverts 24h/24 et 7jours/7 où l’on y trouve des sandwichs triangles, des plats à faire chauffer sur place (ils disposent tous d’un micro-ondes), mais aussi quelques plats chauds comme des yakitoris ou des petits beignets.
Vous pouvez également y préparer des nouilles instantanées, les konbinis fournissant gratuitement de l’eau chaude.

Autre astuce : faire ses courses dans les 100 yens shop, équivalents de nos magasins “tout à 2€” où l’on trouve, bien souvent au sous-sol, une multitude de plats, dessert et autres amuse-bouche pour une poignée de yens.

7 - Opter pour les visites gratuites

Les petits budgets ne peuvent pas souvent se permettre d’investir dans des visites culturelles payantes. Pour autant, il existe de nombreux temples que l’on peut visiter gratuitement et l’office national du tourisme japonais a répertorié sur son site internet toutes les entrées gratuites de monuments, jardins ou musées à Tokyo et à Kyoto.

Tu peux lire aussi

photo
08 DÉC
GAGNE UN SEJOUR LINGUISTIQUE AU
CANADA
et plein d’accessoires de voyage !